Bienvenue sur notre site

  Contactez-Nous

Qui sommes nous ?

   Par courrier : 3, rue Xaintrailles 75013 - Paris

Par téléphone : +(33) 7 50 24 77 30
Par courriel : contact@avref.fr

Charte

Nous vous assurons d’une réponse personnalisée. La personne de l’Avref qui lira votre message ne diffusera ni votre identité, ni aucune information que vous lui confierez sans votre autorisation explicite.

 Fondateurs Arche Et St Jean

Nous recevons ce nouveau témoignage remarquable avec supplémént d'une ancienne victime du père Marie-Dominique Philippe, fondateur de la Fraternité Saint-Jean, du père Thomas Philippe, frère du précédent et co-fondateur de l'Arche, et de la communauté tenue par leur soeur commune.
Par ce témoignage essentiel, on relève que l'Arche en tant que telle a été épargnée par les enquêtes, ce que notre témoin dénonce, et malgré le fait que son fondateur, Jean Vanier, n'ait semble-t-il jamais crédité les recondamnations faites par l'Eglise sur les abus commis par le frère Thomas.

 Ils l’ont dit

Interview du cardinal 23 dans « le parisien » du 27 mars 2016
 
« Les victimes qui viennent nous voir sont toujours entendues. Je les invite à faire des dépositions de façon à ce que les faits soient établis. »
……
« Ce qui compte, c’est la garantie que l’on offre aux victimes qu’elles soient entendues. Rien ne les empêche de parler, d’écrire. »
 
 
Le 15 mars dernier, à la radio, Monseigneur PONTIER président de la conférence des évêques s’est ainsi exprimé : « faire la vérité pour les victimes : une priorité », et il a déclaré aux évêques de France réunis à Lourdes :
« Je tiens à redire ici, en notre nom à tous, que les évêques de France ont une volonté : faire la vérité pour les victimes. C’est cette priorité qui doit guider toutes nos actions. »
 
Et aussi : « Notre engagement est clair et partagé par nous tous : privilégier l’accueil des victimes et de leurs familles, les inciter à porter plainte ».

Je suis victime : comment dois-je déposer une plainte ?

Guide du dépôt de plainte :

Téléchargement ici

 Victimes

Vous êtes victime d’une Communauté, d’un Mouvement, ou d’une personne qui a pris autorité sur vous :

  1. Vous qui aviez prononcé le vœu de Chasteté : Vous avez connu l’isolement, la rupture affective avec des êtres chers;
  2. vous qui aviez prononcé le vœu de Pauvreté : Vous avez connu l’extorsion, l’abandon, la misère intellectuelle et spirituelle;
  3. vous qui aviez prononcé le vœu d’Obéissance : Vous avez connu la soumission, le harcèlement, l’abus de pouvoir;
Alors réagissez. Rien n’est perdu.
  • Si vous y êtes encore, prenez la fuite sans regarder en arrière, recouvrez votre liberté.
  • Si vous avez quitté, vous avez fait le plus dur, vous pouvez vous reconstruire, vous devez le faire.
 L’AVREF vous accueille et vous aide : manifestez-vous !
Soutien confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.

 Proches

Votre enfant ou l’un de vos proches est devenu membre d’une Communauté religieuse ou d’un mouvement ecclésial qui n’avait pas votre approbation.
Vos réticences sont justifiées par le fait que les liens familiaux ou amicaux qui vous unissaient s’affaiblissent et que des changements sont observables dans son comportement et même dans sa personnalité.
 
Alors réagissez ! Rien n’est perdu.

  • Gardez le contact avec votre proche. 
  • Ne restez pas seul(e) face à cette situation

 
L’AVREF vous accueille et vous conseille : manifestez-vous !
Soutien bénévole et confidentiel assuré par des familles et d’anciens membres de Communautés.